Music

mercredi 17 mai 2017

Un deux trois soleil !







Sous les feux du soleil
La punaise prend ses aises
elle bronze










Flash sur la clématite








La fleur de dracaena embaume









La rose Mme A. Meilland nous éblouit !









Il fait bien chaud aujourd'hui 









vendredi 12 mai 2017

mercredi 10 mai 2017

Quelques fleurs des champs







Ce 8 mai le soleil baignait la campagne









































Brebis au pré
si le lièvre passe
on le verra










Si le chasseur se pointe
pas de tir intempestif
c'est dit !






















samedi 6 mai 2017

Bouquet blanc, bouquet jaune















Pluie de mai
le soleil intermittent
se fait attendre











Pour NELLY au Mas des Paillasses
Avec un peu de retard...




Et clin d'oeil pour Floralie la fleur du rhododendron






Bonne journée à tous
















lundi 1 mai 2017

Le joli mai











Un brin de muguet
la rose et le seringat
mai tout sourire

















Si la pluie vient contrarier tes plans
Pose un sourire vaillant
Sur tes lèvres mouillées
Sur ta vue brouillée
Un peu de joie te seras rendue
Quand-même...










mardi 25 avril 2017

Il aimait tant sa montagne...







Pierre Fassbind qui vivait en Isère a disparu brutalement dans un accident de la route, son épouse serait accidentée, je n'en sais pas plus, merci Mahina de m'avoir prévenue.
Tous ses amis qui comme moi appréciaient cet amoureux de la montagne, de la nature, garderont le souvenir de cet homme de bien bourré de talent, cultivé, il aimait lire, jardiner, écrire, dessiner, découvrir, partager... Il fait partie de ces personnes pleines d'humanité qui apportent beaucoup à ceux qui l'ont croisé avec bonheur sur leur route.
Nous pensons à toute sa famille en deuil.

Voir son blog

http://le-blog-de-pierre-fassbind.over-blog.com/



Il m'avait envoyé ce beau croquis d'une petite Hulotte pour accompagner un de mes poèmes en juillet 2010








Si vous voulez lire le poème c'est 









samedi 22 avril 2017

mardi 18 avril 2017

La pleine lune était là...




La lune est là
La lune est là
La lune est là mais le soleil ne la voit pas... 

chantait Charles Trenet


Nous, on l'a vu ces derniers jours...







Le matin, elle attendait encore, le rendez-vous n'était pas conclu !
Onyx et Niña n'en avaient cure !









En attendant de voir évoluer la romance on est monté sur la butte 
admirer la glycine fleurie







Glycine de compagnie
Assis sur le banc de bois
elle nous embaume




























dimanche 16 avril 2017

Avec un bouquet de spirée











Pour le bouquet du vendredi de Nelly (mais c'est dimanche !)
Et une farandole de fleurs sur Dans les voiles
Pour faire vivre un peu ce blog




Une découverte

Frédérick Mansot

L'imagier vagabond



Illustrateur de livres pour la jeunesse



Je vous souhaite de très joyeuses Pâques









vendredi 7 avril 2017

Un papillon sur le lilas








Plaisir simple
Un Flambé sur le lilas
en éventail










  La fraiche spirée blanche









Les chatons du Mûrier-Platane










Le figuier ne perd pas de temps...











Tulipes vanille et cardamines
















Lilas et coronilles en bouquet pour Nelly








mercredi 5 avril 2017

Coeur de Marie





C'est une belle plante dont je prends aussi grand soin, comme la fritillaire,  car plantée dans la rocaille elle a vite disparue et donc j'en ai replanté un pied dans un grand pot avec de la bonne terre, à l'abri de certains prédateurs, gourmands, sans nul doute ...



























Clochettes roses
coeur de Marie, coeur de Jeannette
languées de blanc














dimanche 2 avril 2017

La fritillaire impériale














et sa petite punaise (je crois)

clic sur la photo



















L'impériale fritillaire
ouvre ses quatre clochettes
elle annonce Pâques











Soliman le Magnifique en appréciait la beauté, son nom persan est "la fleur qui pleure"
Le botaniste Charles de L'Ecluse la ramena chez nous 
en 1580











lundi 27 mars 2017

FORMES ETRANGES






















Nuages étranges
Roses et violacés
Effilochés
Foulards d'iris et de pivoine
Si délicats
Un rien bouscule
Cette harmonie
Quelques secondes
Avant la nuit...