Music

jeudi 31 décembre 2015

Bonne année 2016




À vous tous qui passez ici et qui me faites le grand plaisir d'y laisser un mot, un coucou aimable, un petit signe d'amitié et qui m'encouragez à continuer, ce dont je vous remercie du fond du coeur, je vous présente tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année !


 Avec l'ami Titi du jardin






















samedi 26 décembre 2015

Lune de décembre


















Ce matin la lune brille
Entière de tous ses feux
Elle nous dit que le monde
Ne se laissera pas abattre
Que la vraie nature
Est à notre porte
Entre nos mains
Que l'espérance n'est pas un vain mot
Elle nous dit
Ce que l'on désire entendre
Elle murmure
A l'orée du jour
Au travers des arbres centenaires
Une mélopée universelle
Elle veille
Sur les petits, les délaissés
Les oubliés
Sur les souffrants
Sur nous tous dont le cœur
S'interroge
Elle illumine
Comme une vigie
Sur la route rêvée
De nos voyages intérieurs...




                              © marine D





24 H photos chez Patricia










mercredi 23 décembre 2015

JOYEUX NOËL A TOUS
























Et pourquoi pas flou ?











En voilà une qui défend vaillamment sa gamelle !










Nous n'oublierons pas ceux qui sont dans la peine, seuls, tristes, malades ou dans la tourmente...







lundi 21 décembre 2015

A Pau, l' église Saint Julien






Elle est située à Pau-Lons,  le chantier de cette église a débuté en 1865
c'est l'unique église Art déco du Béarn 

On peut admirer de remarquables vitraux et céramiques crées par Pierre Mauméjean, peintre vitrier et faïencier landais

























Le maître autel avec des dorures et un style qui me font penser à une église byzantine








Une modernité certaine transparait sur ces grandes sculptures en bois








La crèche car c'est la période bien sûr...












 Les fonds baptismaux, magnifiques, formant une piscine octogonale avec cuve baptismale surmontée d'une châsse rappelant certaines pièces d'orfèvrerie mérovingiennes en référence à Clovis









L'agneau et les colombes en mosaïque












Détails, une épingle à cheveux oubliée...








Un beau vitrail représentant le baptême de Clovis














Les fresques du chemin de croix





















Plus d'informations 

ICI







jeudi 17 décembre 2015

Un parfum de Renga






Pour rappel : Le Renga est un genre de la poésie japonaise collaborative 


Martine a bien voulu partager avec moi ce petit dialogue et je l'en remercie



A voir donc chez elle également   




              En attendant le printemps...




A gauche: Martine-                                                     A droite: Marine
1                                                                                      2
Au coin du trottoir                                                          Il prend le soleil
Il se la coule douce                                                         sa peau absorbe enfin
veinard de lézard                                                            les premiers rayons
Courir, et courir encore                                                    lové sur le pavé
à en perdre ses rêves…                                                   à quelques pas du printemps
.                                                                                       .
3                                                                                       4
Premier pissenlit-                                                            Un baiser de toi
Deux mouches vrombissent, aïe!                                   colore en pourpre mon ciel
Trop près du lézard                                                          j’oublie les tourments
La vie est si peu de chose                                               une ritournelle m’emporte
ce soir: toi, moi et l’amour                                               à la vue d’une violette
.                                                                                         .
5                                                                                         6
Festival vernal-                                                                Le prunus fleurit
bleuet, lin, scille, pervenche                                              même sous les averses
moins bleus que tes yeux                                                  il brûle les étapes
sur ton océan changeant                                                   la patience n’est pas son fort
voyager d’îles en îles…                                                      il décide de faire le show
.                                                                                           .
7                                                                                          8
Brutal coup de vent-                                                            Le mistral fripon
Il a la boule à zéro                                                               emporte les chapeaux
le prunus précoce                                                                 il ose trousser
mon jupon s’envole aussi                                                     sur le Pont des Arts
sous tes mains polissonnes.                                                 les jupes et falbalas
.                                                                                              .
9                                                                                             10
Un! Deux! Trois! printemps!                                                   Inlassablement
On joue à guichets fermés                                                      la pluie frappe sur le toit
« le caprice nu »                                                                    elle résonne et cascade
Deux coqs pour une pintade                                                   j’attends une éclaircie
se font pigeonner                                                                   mon arrosoir est rempli
.                                                                                                .
11                                                                                              12
Entre les gouttes                                                                       Vols impatients
celles d’un parfum fleuri                                                             pépiements dans les branches
sur mes joues                                                                            enfin l’éclaircie
A trop écouter le merle                                                               ils font des plans de nichées
j’en oublie mon plat au four                                                        les petits architectes
.                                                                                                    .
13                                                                                                  14
Au grand soleil-                                                                           La petite violette
sur les bourgeons du rosier                                                          exhale ses fragrances
pucerons en liesse                                                                       malgré les averses
que de fourmis parmi eux                                                             je n’ai pas entendu passer
las, pas une coccinelle.                                                                 les grues du mois de mars
.                                                                                                           .
MMR                                                                                                   Marine D






dimanche 13 décembre 2015

Le village de Mascaràas




Pour le thème de Khanel










Nos collines béarnaises sous les brumes de novembre
 selon la lumière















Au couchant









Le village en décembre, hier


L'église et le château




























Et des palombes

















vendredi 11 décembre 2015

Pétunia et Dipladénia







Elles profitent avec quelques autres des dernières douceurs au jardin
mais déjà les premiers bulbes apparaissent...
















Pour Nelly et le Mas des Paillasses














mercredi 9 décembre 2015

Moissac (suite)











Sur la place nous découvrons de belles sculptures 
de Jean-Louis Toutain



















Epatante cette lectrice












            Extrait de sa biographie trouvée sur le net

- "Jean-Louis Toutain est né à Toulouse le 17 mai 1948, il est admis, à 14 ans à l’école des BEAUX-ARTS puis effectue son apprentissage pour apprendre la céramique, travaille dans la publicité, la décoration, l’imprimerie, le design industriel et même la maçonnerie. 
Il se consacre pleinement à la sculpture à partir de 1987, sa carrière aura donc duré un peu plus de Vingt ans, c’est très court, et pourtant cet artiste a su être extrêmement prolifique.
Son Œuvre très personnelle exprime l’allégresse et la joie de vivre. On y adhère facilement, elle séduit aussi bien les enfants que les grands. Elle est facile d’accès, et n’est pas prétentieuse. Malgrès la carrière internationale de Toutain, reconnu et apprécié aux USA, en Chine, au Canada….
Ces rondeurs sont sympathiques. Le mouvement, le geste, l’attitude est ce qui retient l’attention, les visages minuscules ne comptent pas, comme si à une époque où l’apparence est primordiale, Toutain voulait gommer cette partie de notre corps, ces yeux, cette bouche avec lesquels on triche souvent, avec lesquels on ment.
Cela nous amène à constater que l’art de Toutain est en décalage avec son époque mais c’est un décalage heureux. Toutain nous livre une œuvre apaisante. Une œuvre aux thèmes simples, centrée sur la famille, la femme, l’enfance, le jeu, la musique…
C’est un art de la rue. Je crois que Toutain disait qu’il préférait la rue au musée. Aussi, a t’il beaucoup exposé dans les villes qu’il a investies pour le plus grand bonheur des passants."


































mardi 8 décembre 2015

Dame grive sur la pelouse









Quelle surprise !











C'est la première fois que je la vois d'aussi près... mais pas longtemps !


Il doit s'agir de la grive musicienne, la grive mauvis aurait des sourcils plus prononcés et des plumes plus rousses






Pour plus d'infos voir


http://www.oiseaux.net/oiseaux/grive.musicienne.html

http://www.oiseaux.net/oiseaux/grive.mauvis.html





dimanche 6 décembre 2015

Vol de palombes























Une multitude de palombes
D'ailes battantes
Crible le ciel
En un froissement de soie
Et mille cris de liberté
Pour une nouvelle traversée
Une folle migration
Pour faire partie d'un tout
Pour une renaissance
Pour le goût de la vie
















vendredi 4 décembre 2015

Le bouquet du vendredi







Avant les fêtes j'ai reçu un joli présent
Un amaryllis



















Pour le bouquet de vendredi